[ici au québec] la tristesse du système

credit photo: Jonathan Gregson

La semaine verte est une de mes émissions préférées, sinon la meilleure émission radio à la Première chaîne de Radio-Canada. Elle est diffusée les samedis et dimanches, à 6 heures du matin. Samedi dernier, le 28 mai, j’ai écouté un reportage sur la détresse des agriculteurs, particulièrement des éleveurs de porc, dont plusieurs vivent de graves difficultés financières. Ils ont tout investi, ils ont pensé à bien nourrir leurs bêtes, ont songé au bien-être de leurs animaux avant le leur. « Nourrir le monde » était le rêve et l’espoir de plusieurs familles en difficulté. Même sans employés, ce qui leur est versé à l’abattoir ne suffit souvent pas à tout payer. Et le stress est énorme, à chaque semaine, à chaque mois, pour toute la famille.

Vous savez comment la cause de l’élevage me touche et m’interpelle. Je suis toujours indignée par le rapport déficient entre consommation locale versus importation, par les difficultés des producteur de nourriture éthique et naturelle. Allez écouter ce reportage touchant et vrai. Et portez attention à ce qui se dit sur la consommation locale « Comment aider les producteurs québécois? Il faut acheter des légumes, des produits du Québec, du porc québécois, de la viande québécoise. Vous n’avez qu’à le demander.»

[toujours dimanche] FORMAT MINI

Voici une sélection des images promises du buffet que nous avons réalisé pour les finissants 2011 en photo du Cégep de Matane, lors de leur vernissage à la Galerie d’art de Matane, vendredi le 6 mai. Ces petites bouchées et salades n’ont pas survécu très longtemps! Nous avons reçu de très bons commentaires et nous sommes heureux d’avoir participé à cet événement festif.

Here is a selection of images from the buffet that we baked for the 2011 photo graduates from the Matane College, for their opening at the Art Gallery of Matane, Friday, May 6. These small bites and salads did not survive very long! We received very good feedback and are pleased to have participated in this festive event.

[sur mon écran] PLUMES PASTEL

Vous avez voté hier, compatriotes canadiens? Que pensez-vous des résultats? Pour ma part, je suis encore chamboulée par la déconfiture du Bloc et des Libéraux, la montée du NPD et la majorité des Conservateurs. Je me demande ce que sera le Canada dans quatre ans.

Mon fond d’écran, présentement: des plumes, du pastel et de la liberté, crédit de Small Talk, trouvé via Creature Comforts.

Did you vote yesterday, fellow Canadians? What do you think of the results? I still don’t know what to think about the collapse of the Bloc and the Liberals, the rise of NDP and the Conservative majority. I wonder how will Canada be in four years.

On my desktop, right now: feathers, pastels and freedom, credit: Small Talk, found via Creature Comforts.

[pain] le grand luxe!

Bon vendredi! La semaine est terminée pour bien d’entre vous!

J’ai une bonne nouvelle à apprendre à nos clients qui aiment les pains intégral multicéréales, moitié moitié, de campagne, randonneur et multigrains: nous utilisons maintenant une nouvelle farine intégrale!

Nous avons toujours un souci d’utiliser le plus possible d’ingrédients et de produits locaux, régionaux, québécois. Nous faisons un pas de plus avec la farine intégrale de La Seigneurie des Aulnaies. Située à St-Roch-des-Aulnaies, cette meunerie est active depuis 300 ans et utilise la force de l’eau de la rivière. Depuis ce temps, elle utilise la plus grande roue à godet en activité au Québec. La Seigneurie des Aulnaies s’approvisionne presque exclusivement chez des producteurs de grains biologiques de leur village. En comparant leur farine avec celle moulue industriellement, la leur conserve davantage de son et de germe. Elle a donc une valeur nutritive plus élevée et une saveur incomparable.

C’est fabuleux: notre commande est arrivée à la boulangerie le 10 mars dernier. Cette farine a été moulue le 7 mars. C’est vraiment le top du top, le frais du frais. Un pain frais du matin, fait des mains de notre boulanger, avec de la farine fraîchement moulue du mois avec la force de l’eau. Le grand luxe.

l’assiette de Laure

crédits photos: 1 / 2

Vous avez lu le supplément Alimentation du Devoir de vendredi dernier? Très très intéressant, particulièrement le texte de Laure Waridel. Cette dernière est une référence pour moi. Ses préoccupations me rejoignent. Une nouvelle édition revue et actualisée de son livre L’envers de l’assiette paraîtra le 15 mars 2011. Voici des extraits choisis de l’article de vendredi, traitant de consommation responsable, du biologique et des impacts environnementaux de notre alimentation:

« de nouvelles études […] ont démontré que de 40 à 50 % de la nourriture, aux États-Unis, [est] gaspillée entre le champs et l’assiette. »

« selon le MAPAQ, la proportion des aliments consommés au Québec provenant du Québec serait passée de 78 % à 33 % au cours des 25 dernières années. »

« Dans l’Union européenne, la superficie consacrée à l’agriculture biologique a augmenté de 21 % entre 2005 et 2008. Au Québec, moins de 1 % des superficies agricoles sont gérées avec cette logique de production. »

« l’écart de prix entre le bio et le traditionnel est beaucoup moindre qu’au Québec, parce que c’est ce type d’agriculture qu’on choisit d’encourager.»

« À ceux qui reprochent aux produits biologiques d’être encore trop coûteux, Laure Waridel précise que ce sont «les produits très transformés» qui sont surtout dispendieux. «Il y a un travail très important, pour tout le monde, de réapprendre à cuisiner avec des aliments de base». »

« on est encore au début d’une transformation qui sera plus profonde au cours des prochaines années, notamment à cause de l’augmentation des prix du pétrole, qui va nécessairement affecter notre système agroalimentaire »

D’où l’importance et l’intérêt d’acheter local. Nous en reparlerons.

le 8

photo: marais usa – image: vitrine

C’est aujourd’hui le 8 mars. Bonne journée internationale de la femme! Fêtons nos aquis, mais restons féministes, restons fortes, restons naturelles, restons inspirantes, restons présentes, restons conscientes.

Je vous invite, mesdames et messieurs, à aller écouter ce vidéo de Vania Jimenez, femme exceptionnelle, 7 fois maman et fondatrice de la Maison Bleue, à Montréal.

Today is March 8. Happy International Women’s Day! Celebrate what we have acquired, but let’s stay feminists, strong, natural, inspiring, present, conscious.

beau zeste

Comme certains d’entre vous le savent déjà, je ne suis pas la cuisinière officielle de la maison (ni de la boulangerie!). Occasionnellement aux fourneaux, mon amour du fouet est irrégulier, mais passionnel et sucré. Toutefois, ma relation avec les images est fusionnelle. Cet après-midi, je suis donc revenue à la maison, réjouie de ma découverte : Zeste, que je ne regarde pas à la télé, a un nouveau magazine. Vraiment très attrayant, tout me plaît, des photos à la typographie. Je suis heureuse que ce bébé soit québécois et accessible!

As some of you already know, I’m not the official cook of the house (or the bakery!). Occasionally in the kitchen, my love of the whip is irregular, but passionate  and sweet. However, my relation with images is fusional. This afternoon, I’m back at home, pleased with my discovery: Zeste, a Quebecer TV channel that i don’t watch, has a new magazine. Really beautiful, I like everything from the photo to the typography. I am happy that this baby is Quebecer, therefore accessible!

Jeudi dernier, le 29 avril, a eu lieu le lancement d’un site Internet qui, je l’espère très fort, saura faire des heureux dans la région de Matane: Saveurs de la Matanie. Ce site transactionnel est un marché public en ligne où il sera possible de commander de délicieuses choses produites ou transformées ici. Une quinzaine de producteurs se sont regroupés et ont mis leurs forces en commun pour vous offrir le meilleur de la viande, des légumes, des produits de boulangerie, du fromage, etc. Nous sommes heureux de faire partie de ce groupe de gens dynamiques et travaillants désirant proposer aux consommateurs une alternative aux supermarchés et à la production en gros.

Je vous invite à visiter le www.saveursmatanie.com!

Elisapie Isaac. Une chanteuse née d’une mère inuk et d’un père terre-neuvien, élevée par des parents inuit dans le nord du Québec, qui fut précédemment membre du groupe Taima. Elle collabore, sur l’album There will be stars, avec Richard Desjardins, Martin Léon et Pierre Lapointe, entre autres. C’est doux, en anglais, français et inuktitut.

Voir ici un vidéo qui la montre, chantant une chanson folk avec Jorane.

Elisapie Isaac. A singer born of an Inuk mother and a father from Newfoundland, raised by Inuit parents in northern Quebec, which was previously member of the group Taima. On the album There Will Be
Stars
, she works with Richard Desjardins, Martin Leon and Pierre Lapointe, among others. It’s sweet, in English, French and Inuktitut.

See a video here where she is singing a folk song with Jorane.