La frousse autour du monde. Bruno Blanchet, l’auteur de ce recueil de chroniques de voyage, est humoriste et acteur québécois. Il voyage maintenant autour du monde depuis 2004. Inconditionnellement, je le suivrai dans ses folies.

Extrait, p. 176-177 :

« j’ai reçu cette semaine de nombreux courriels qui me disent à peu près tous la même chose: que je suis « chanceux de pouvoir faire ça ».

Oui. Peut-être. Mais chanceux de pouvoir faire quoi, mes chers amis? Chanceux d’aller jusqu’au bout d’une idée? Chanceux de profiter du fait que « vivre à l’étranger » me coûte 10 fois moins cher que de « vedger à la maison » et qu’en plus, qu’en plus… le monde entier!

[…]

Ça m’a pris presque un an pour réaliser qu’elle n’est nulle part, l’aventure. L’aventure ne se trouve pas dans un livre, un guide ou une expédition prévue pour ça. L’aventure est une porte qui s’ouvre par en-dedans. Le reste dépend de vous. Ça peut se passer à Bombay, à Brossard ou dans la prison de Tanguay. L’aventure débute avec la fin de la peur: de la peur de rire quand on doit se taire; de la peur de fuir quand on doit plaire; de la peur d’être nu, ridicule et vulnérable, mort; de la peur de se tromper; de la peur d’échouer. Se placer volontairement les pieds dans les plats? Pourquoi pas! Se confronter à une tâche impossible à réaliser? Kick ass, baby! »