[musique] ÇA TOURNE

Quelques exemples de que vous entendrez chez Toujours Dimanche pour les jours à venir: les derniers albums des Charbonniers de l’enfer, Richard Desjardins, Timber Timbre et Richard Séguin.

Some music you will hear at Toujours Dimanche for the next days: last albums of Charbonniers de l’enferRichard DesjardinsTimber Timbre and Richard Séguin.

Publicités

[musique] ça tourne

Quelques exemples ce qui tournera chez Toujours Dimanche pour les jours à venir:
Phoenix, la trame sonore du film Nowhere Boy, le dernier album d’Iron and Wine et le mini cd d’Armistice.

Here are some example pf what will play in Toujours Dimanche for the next days:
Phoenix, the soundtrack of Nowhere Boy, the latest album of Iron and Wine and the mini cd of Armistice.

Elisapie Isaac. Une chanteuse née d’une mère inuk et d’un père terre-neuvien, élevée par des parents inuit dans le nord du Québec, qui fut précédemment membre du groupe Taima. Elle collabore, sur l’album There will be stars, avec Richard Desjardins, Martin Léon et Pierre Lapointe, entre autres. C’est doux, en anglais, français et inuktitut.

Voir ici un vidéo qui la montre, chantant une chanson folk avec Jorane.

Elisapie Isaac. A singer born of an Inuk mother and a father from Newfoundland, raised by Inuit parents in northern Quebec, which was previously member of the group Taima. On the album There Will Be
Stars
, she works with Richard Desjardins, Martin Leon and Pierre Lapointe, among others. It’s sweet, in English, French and Inuktitut.

See a video here where she is singing a folk song with Jorane.

Bernard Adamus. De la musique un peu sale et vulgaire, de la musique brune, qu’on a tellement envie de voir en show, avec une bière, dans un décor sépia. Je l’écoute sans arrêt, en voiture, le plus fort possible. J’aime le trombone, les percussions et la contre-basse très présentes. William le boulanger et moi avons l’habitude d’établir notre meilleur album québécois de l’année, à chaque mois de décembre. Pour moi, celui-ci sera dur à battre.

Pour écouter Bernard Adamus: BANDEÀPART.

Bernard Adamus. Music a bit dirty and vulgar, a brown music  that I really want to see live, with a beer, in a sepia background. I listen to Adamus constantly, especially in my car, the volume as high as possible. I like the trombone, the percussion and the basse. William the baker and used to make our top best Quebec album of the year every December. For me, this one will be hard to beat.

To listen to Bernard Adamus: BANDEÀPART.