[film] BLUE VALENTINE

blue valentine. Magnifique, cru, intense, intime et tellement tellement vrai. Je crois bien que ce film est, à partir de maintenant, un de mes favoris, un des rares que j’ai déjà envie de revoir. Mais ça me brisera le coeur, encore et encore. Un film qui a pris des années à préparer, et qui fut réalisé de main de maître.
À écouter, You and me, chanson tirée du film.

blue valentine. Beautiful, raw, intense, intimate and so so real. I believe that this movie is, from now, one of my favorites, one of the few that I already want to watch again. But I know it will break my heart again and again. A film that took years to prepare, and that was masterfully done.
To listen, You and me, a sing from the movie.

Publicités

[film] solutions locales

solutions locales pour un désordre global. Le documentaire de Coline Serreau expose les lourds problèmes actuels du système agricole qui vise une croissance perpétuelle et irraisonnée. Il va toutefois plus loin et cède la parole à des paysans, philosophes, économistes et agronomes, tous amoureux de la terre et offrant des solutions à ces dérives et ces catastrophes à venir. Très intéressant et surprenant, parfois drôle et touchant, jamais sensationnaliste, je vous le recommande.

les amis

Les petits mouchoirs. Un film de Guillaume Canet, avec entre autres la talentueuse Marion Cotillard, que j’adore. Très émouvant, on y suit une bande d’amis qui décident de partir en vacances malgré l’événement bouleversant qui vient de se produire. La vie de chacun sera ébranlée durant cet été.

Les petits mouchoirs. A French film by Guillaume Canet, with the talented Marion Cotillard, among others. Very moving, we follow a band of friends who decide to go on vacation despite the shattering event that just happened. Everyone’s life will be changed that summer.

film – the safety of objects

The Safety of Objects. Un film émouvant et intriguant que je viens tout juste de visionner. Un film de Rose Troche, avec Glenn Close, fabuleuse. On y voit quelques familles de banlieue, toutes reliées de près ou de loin à un accident de voiture qui affecte leur vie. Tous sont un peu déconnectés, un peu malades. Voir la bande annonce ici.

The Safety of Objects. An intriguing and poignant film that I’ve just viewed. A film by Rose Troche, with Glenn Close, fabulous. It shows few suburban families, all linked directly or indirectly to a car accident that affects their lives. All are a little disconnected, a little sick. See the trailer here.

la langue animée

crédit photo

Beijing

EF – Live The Language – Beijing from Albin Holmqvist on Vimeo.

Paris

EF – Live The Language – Paris from Albin Holmqvist on Vimeo.

Envie de voyager, de bouger, d’ouvrir grand les yeux et les oreilles et  d’y accueillir l’inconnu, l’inédit. Trouvé ici.

Desire to travel, to move, to open my eyes wide and my ears and to welcome the new, the unknown. Found here.

Please Give. Un film que j’ai adoré, où une femme se sent coupable de gagner sa vie en achetant et en revendant des meubles de gens qui sont morts. Tous les personnages sont un peu (beaucoup) mésadaptés, un peu à côté de leur vie, ce qui m’a tout à fait charmé.

Please Give. A movie that I loved, where a woman feels guilty about making a living by buying and selling furniture from dead people. All the characters are a little (a lot) misfits or strange. I was quite charmed by them and by the story.

 

Hold Your Horses. Le vidéo de ce mois-ci est hilarant, à mon avis. Le groupe met en scène plusieurs peintures de différentes époques pour sa chanson 70 Million. On en reconnaît plusieurs avec plaisir!

Hold Your Horses. This month’s video is hilarious, in my opinion. The group features several paintings from different eras for its 70 Million song. You will recognize several of them with great pleasure!

Le Reel du fromager. Le cri du coeur d’Éric Proulx, de la Ferme Tourilli, un producteur de fromage de chèvre, en région, au Québec. Il y parle de sa situation personnelle mais aussi de l’état global de la production agricole et artisanale au Québec, du grand défi que cela représente de vouloir produire quelque chose d’authentique, de qualité, d’unique, d’humain et ce, en désirant, du fond du coeur, contribuer à maintenir nos région en vie en se tirant un salaire décent. Ce court documentaire nous touche et nous émeut beaucoup et nous voulons le partager avec vous.

Cliquez sur l’image ou ici pour accéder au vidéo.